RECHERCHE ET INNOVATION

Notre écosystème dédié à la recherche et l’innovation au service de la neutralité carbone

Par ENGIE - 28 octobre 2020 - 05:43

Face à l’urgence climatique et la nécessité de réduire les émissions polluantes, recherches des solutions innovantes qui contribuent à la transition vers la neutralité carbone devient indispensable. Grâce à un écosystème dédié à la recherche et l’innovation, ENGIE investit et travaille à la conception de solutions digitales de services énergétiques ou pour l’économie circulaire. Avec un objectif : décarboner les activités humaines.

 

Une organisation tournée vers la recherche et l’innovation

Avec ses collaborateurs, ses équipes de chercheurs, ses incubateurs de startups et ses investissements dans de jeunes pousses, ENGIE a construit un écosystème unique tourné vers l’innovation. Ces dernières années, le Groupe a pu de cette façon imaginer et déployer des solutions autour de la mobilité durable, de l’énergie décentralisée, des bâtiments connectés, de la gestion des territoires, de l’hydrogène ou des solutions de stockage de l’énergie par exemple. 

 

Les Imaginative Builders : une communauté interne dynamique au service de l’innovation

En co-construisant tout au long de l’année des solutions innovantes dans le but de générer un impact positif, nos collaborateurs constituent le premier des écosystèmes d’innovation du Groupe. Chaque année, les Trophées de l’Innovation, événement interne à ENGIE, rassemblent, au bout d’un processus de candidature et de sélection, 500 projets issus de l’ensemble des Business Units et entités du Groupe et en récompensent les meilleurs. Parmi des initiatives très variées qui ont concouru, certaines comme Ôgénie en 2018, plateforme qui permet d’améliorer le quotidien des seniors, deviennent des applications concrètes. Lauréat d’un prix lors des Trophées 2017, alors encore à l’état de projet, Bioscyance, devenue une start-up interne, lançait l’idée de biopolymères pour traiter les eaux usées des industriels à la place des produits chimiques. Enfin, en 2019, l'événement a mis en avant Greater Spingfield, ville australienne qui veut devenir à énergie positive d’ici 2038 grâce à ENGIE. Depuis, le projet est devenu une référence en matière de ville durable.

ENGIE New Ventures : des investissements ciblés pour accélérer la recherche et l’innovation

ENGIE New Ventures, le fonds d’investissements corporate du Groupe doté de 180 millions d’euros, a déjà investi près de 125 millions d’euros dans plus d’une vingtaine d’entreprises et startups à travers le monde. En mars, il a annoncé son investissement stratégique dans H2SITE, entreprise espagnole qui a pour objectif de produire de l’hydrogène sur site à partir de méthane et de membrane à l’intérieur de réacteurs. Enfin, en juillet, ENGIE a investi dans une 26e entreprise ou startup avec Energyworx, leader mondial du marché du cloud des solutions de gestion des données énergétique. Il a permis à nos équipes d’Amérique du Nord de réajuster les tarifs face aux évolutions brusques de consommation lors de la crise Covid-19.

 

À Paris, Singapour et Santiago du Chili, ENGIE crée de nouvelles sociétés et fait grandir en quelques années des entreprises sélectionnées via des appels à projet, dans le but d’en faire des atouts pour le Groupe. Nous leur apportons une assistance et des conseils via les équipes du Groupe, lors d’événements et au sein d’incubateurs internes.

8 centres de recherche pour développer l’innovation 

Aux côtés des institutions et centres publics, les entreprises ont un rôle à jouer dans la recherche pour la transition vers la neutralité carbone. ENGIE compte ainsi 8 centres de Recherche & Développement pour 23 laboratoires de recherche thématiques et 900 chercheurs. En France, le Lab CRIGEN, dont l’inauguration du nouveau site est prévue fin septembre 2020, travaille notamment à développer les applications de biogaz, les solutions zéro carbone BtoB et réduire l’empreinte climatique des activités du Groupe. L’entité de recherche, qui compte 180 chercheurs, a généré 34 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019.

 

Les efforts d’ENGIE portent tout particulièrement sur le développement du biométhane et de l’hydrogène vert, notamment en France. Mais ENGIE intègre également des projets de recherche internationaux, comme le projet universitaire américain Supercritical Transformational Electric Power. Cette technologie utilise le carbone comme fluide caloporteur (porteur d’énergie) au lieu de la vapeur d’eau, ce qui permet de diminuer la consommation d’énergie et à terme, la taille des centrales électriques et leur empreinte écologique.

 

L’innovation chez ENGIE passe  également par le digital. Le Groupe a acquis un savoir-faire unique dans le secteur qui lui permet de développer des plateformes innovantes dédiées à de multiples usages. Par exemple : Livin, réunit les outils de la Smart City comme la gestion des parkings ou de l’éclairage public, Darwin réunit et traite les données nécessaires au fonctionnement des énergies renouvelables, et Predity fournit les données pour piloter de façon optimale une installation énergétique.

 

Cette année, vous pourrez participer en ligne à l’Innovation Festival ENGIE, événement du 22 au 25 septembre, diffusé en ligne, qui comportera les Trophées de l’Innovation, mais aussi des tables rondes et conférences en ligne, ou encore l’inauguration du nouveau site du ENGIE Lab Crigen, en présence des dirigeants du Groupe.

 

Télécharger le dossier de presse

 

Pour en savoir plus sur la recherche et l'innovation chez ENGIE, retrouvez tous nos articles dans notre dossier spécial.